• Prise en charge hebdomadaire par
    Divers
    professionnels
  • Accès gratuit
    au centre d’entraînement
  • Style d’entraînement
    Ludique
  • old man training, elderly man fitness, homme âgé s'entraîne, squat linge
Accueil-Articles - êtes-vous Trop Vieux Pour Vous Entraîner ?, sur Centre d'entraînement Katalysis

Êtes-vous trop vieux pour vous entraîner ?

Vieillir est une bénédiction. Bien que la plupart des médias prônent la culture de la jeunesse, chaque anniversaire qui passe est une chance que tous n’ont pas. Vieillir en santé est encore mieux. Vieillir en santé et en forme, c’est comme avoir plongé tête première dans une fontaine de jouvence. C’est vivre jeune, longtemps. Que demander de plus ?

 

Pourtant, notre mode de vie sédentaire ne nous promet rien de bon pour nos vieux jours. En effet, un Québécois sur quatre est sédentaire, c’est-à-dire qu’il ne fait pas d’activité physique, ou en fait, en moyenne, moins d’une fois par semaine. Seulement 40% des adultes sont considérés actifs. Mais les chiffres les plus alarmants se trouvent du côté de nos enfants : 1 sur 5 n’atteint pas la moitié du niveau minimal d’activité physique recommandé. C’est à se demander si ces futures générations pourront vieillir en santé.

 

Comment, au bout de toutes ces années, pouvons-nous réintégrer l’activité physique et même l’entraînement dans notre mode de vie ? D’autant plus qu’après un certain âge, des symptômes physiques peuvent nous effrayer et nous empêcher de débuter un programme d’entrainement. Parmi ceux-ci, il y a les articulations douloureuses, le souffle court et le manque d’énergie pour terminer les exercices. S’ajoutent à cela des facteurs psychologiques : Est-ce que je risque de me blesser en soulevant ce poids ? Dois-je vraiment sortir de mon confort pour aller me retrouver parmi des inconnus dans un environnement peu familier ? Serai-je jugé(e) ?

 

Ces inquiétudes sont légitimes. Les salles de sport rebutent donc un bon nombre d’adultes d’âge avancé. Mais quelques statistiques intéressantes (parmi des centaines!) remettent les choses en perspective :

 

  • L’exercice fait vivre plus longtemps : les hommes brûlant 2000 calories par semaine en s’entrainant vivent 2,5 ans de plus que les hommes sédentaires;
  • 12 semaines d’entrainement en force ont l’effet de 20 ans de moins sur l’âge musculaire des cuisses, améliorant la marche et la mobilité;
  • 6 mois d’exercices réguliers augmentent le VO2 max (une mesure de l’oxygène consommée pour produire de l’énergie) de 30% chez les 60 à 70 ans;
  • Des études ont fait la preuve d’une augmentation significative de la masse minérale osseuse lombaire à la suite d’un entraînement intensif de musculation chez les femmes postménopausées;
  • Des études ont démontré des corrélations entre l’activité physique et la réduction du stress, de la dépression et de l’anxiété, et l’augmentation du bien-être psychologique, de l’estime de soi et des contacts bénéfiques avec la communauté.

 

Il faut donc être rassuré : s’entraîner, même avec des exercices de musculation, sera bénéfique sur les articulations ainsi que sur plusieurs autres systèmes du corps, même si a priori, ça semble avoir un effet douloureux. Il est toutefois nécessaire d’être bien guidé et encadré. 

Par ailleurs, dans une étude, 60% des femmes de plus de 60 ans affirmaient qu’elles s’entraineraient davantage si elles avaient quelqu’un pour les accompagner. La solution se trouve donc probablement là : faire de l’entrainement une activité qui combine camaraderie, santé et encadrement. Les entraînements supervisés en petits groupes sont un moyen idéal d’assurer une belle prise en charge par un entraîneur qualifié tout en s’exerçant dans un environnement de groupe dynamique.

 

Bref, à la question « Suis-je trop vieux pour m’entraîner ?», la réponse est non. En fait, aujourd’hui est même le meilleur moment pour débuter. Alors sortez de chez vous, joignez-vous à d’autres et commencez à vivre plus jeune, plus longtemps. Car après tout, il n’est jamais trop tard pour oser devenir meilleur !

 

Sources:

Bureau d’information et d’études en santé des populations, Institut national de santé publique du Québec, Juillet 2015

Activité physique et santé osseuse, Avis du Comité scientifique de Kino-Québec, 2008

National Institute of Mental Health and Age Concern, 2006

Women's Sport Foundation

Articles similaires

L'importance de prendre soin de soi

L'importance de prendre soin de soi

La vie va à toute allure. N’avez-vous pas l’impression que plus le temps avance,

En savoir plus
Introduction à la préparation athlétique

Introduction à la préparation athlétique

D’aussi loin qu’on se souvienne, les personnes s’adonnant à un sport ont

En savoir plus
objectif entraînement, ne pas réussir hypertrophie, prise de masse, maigrir, perte de poids

Ces facteurs qui rendent l’atteinte de vos objectifs plus difficile

Après avoir compris quels sont les facteurs essentiels d’une bonne nutrition, il est

En savoir plus
comments powered by Disqus